opérations

Aller en bas

opérations

Message par Wiri le Lun 21 Mai - 20:49

Tout d’abord je tiens à vous mettre en garde, lire ce guilde c’est vous enlever l’intérêt du challenge proposé. En effet il est toujours plus jouissif de trouver la stratégie par soi-même plutôt que par un tiers. Cependant, je comprends que certains ne partagent pas cette idéologie et c’est pourquoi je rédige cet article, tout simplement afin que tout le monde ait le choix !
Ainsi si tu voulais juste savoir la différence entre les différents modes de jeux, passe ton chemin. Mais si tu recherches bel et bien le moyen de triompher alors la suite est faite pour toi !

CDE:

Composition de l’opération : 1 Tank, 2 heal, 5 Dps
Equipement mini : du level 50. Pas spécialement full épique ( 5 ou 6 pièces sont tout de même les bienvenues)
La chambre se compose de 5 boss et de quelques trashs à tuer entre eux (histoire de vous ralentir un peu mais sans réelle difficulté, juste de gros sacs à PV).
Pour vous rendre dans l’Opération, direction la station de la Flotte, via l’ascenseur de départ des missions niveau « Transport interflotte » :
- pour l’Empire, l’ascenseur est à l’Ouest. L’entrée se trouve sur l’Ombre de Ziost, tout en haut à droite,
- pour la République, l’ascenseur est à l’Est. L’entrée se trouve sur le Gav Daragon, sur le niveau d’amarrage supérieur via le pont de commandement.
La première fois, vous devrez prendre la quête au pnj qui se trouve juste devant l’entrée. Après une petite introduction sympathique, vous débarquez dans la neige et vous vous dirigez vers la porte. Mais ATTENTION, deux tourelles gardent l’entrée et les choses sérieuses commencent ici.

Droïde d’annihilation XRR-3
Le premier boss est un test pour votre groupe. Si il est suffisamment réactif sur ce boss alors vous allez pouvoir atteindre le 5ème boss de la chambre sans trop de soucis.
Pour faire apparaître le droïde vous allez devoir vous débarrasser des deux tourelles. Tant que celles-ci restent actives, des ennemis vont arriver en continu entre elles deux.
Il vous faut faire un contrôle sur une des deux tourelles afin de focus l’autre tranquillement, puis une fois celle-ci tombée, vous vous occupez de la deuxième. Les ennemis ne sont pas méchants et quelques attaques de zone (AOE) en viendront facilement à bout. Une fois la deuxième tourelle tombée, la voix off reprend et le droïde va descendre du ciel devant vous.

Placement / Engagement
Les distants doivent se regrouper près d’une des deux colonnes qui servaient de support aux tourelles abattues juste avant.
Le tank et les cacs engagent le combat devant les distants soit légèrement du côté gauche soit légèrement du côté droit selon la colonne de repli choisie.

Combat
En effet à plusieurs moments, il va falloir se replier derrière une colonne (tank compris) afin d’éviter une attaque du boss. Lorsqu’il dit : « Violation de périmètre » il faut vous cacher ! si les cacs ne reculent pas assez vite, il va gentiment les stuns / bump en arrière histoire de leur faire une piqûre de rappel. Et ensuite il lancera des missiles en continu à toute personne dans son champ de vision, sauf … s’il ne voit personne.


Bien à l’abri, on attend de pouvoir reprendre le combat.

Durant toute la durée de cette « phase » le boss garde un genou au sol, il faut donc surveiller lorsqu’il se remet debout et retourner le DPS.
Un peu plus tard dans le combat, il va cibler chaque joueur d’un missile. Le symbole de l’AoE rouge se trouve alors sous votre personnage à ce moment. La zone est à peine plus grande que votre personnage et il vous suffit de faire un ou deux pas sur le coté pour vous en sortir (il commence à cast au moment où il dit « tactique de l’ennemie analysée »).
Il va de temps en temps, verrouiller une personne et lui lancer un missile qui va la faire reculer et lui infliger quelques dégâts. Rien de bien méchant et de toute façon inévitable.
Enfin dans les 6/7 derniers pourcentages de sa vie, il va rester en mode : « Violation de périmètre », à ce moment il ne faut plus vous cacher mais le terminer car il reste dans ce mode de combat jusqu’à la fin.
Si vous arrivez à le battre alors GG car les 3 prochains boss ne résisteront pas à votre groupe.

Quelques trashs plus tard, vous arriverez devant
GHARJ
Nouveau boss, nouvelle ambiance, nouvelle stratégie mais dans le fond pas si différente que celle du premier.

Placement / engagement
Durant tout le combat, il faut que les distants se trouvent le plus éloignés possible de Gharj. En effet il a la fâcheuse habitude de sauter et d’infliger des dégâts à toute personne se trouvant près de lui lorsqu’il retouche le sol. Nous avons donc les Cacs + tank d’un côté d’une plateforme et les distants de l’autre et ceci jusqu’à la fin du combat. A différents moments, il va falloir sauter sur une autre plateforme grâce à un chemin se formera car Gharj va « couler » la plateforme sur laquelle vous vous trouvez actuellement.

Distants bien groupés afin de favoriser les heals de groupe et loin du boss.

Combat
Comme vu juste au-dessus, lorsqu’il saute, il va infliger des dégâts aux cacs. Il faut que les cacs reculent le plus possible afin de minimiser les dégâts.
De temps en temps il va faire sauter tout le monde en arrière et donc vous faire atterrir dans la lave. Il faut revenir le plus vite possible sur la plateforme afin de ne pas cumuler un dot (Damage of time = dégâts infligés périodiquement). Mais ne vous inquiétez pas, si tout le monde revient en courant, les dégâts n’ont rien d’insurmontable.
Au bout d’un moment des add vont venir en renfort, une fois de plus afin d’aider les heals, il faut les tuer le plus rapidement possible. Cependant, si des add arrivent au moment où il faut changer de plateforme, vous changez de plateforme en priorité et une fois sur la nouvelle, vous les tuez.
Enfin dans les derniers pourcentages de sa vie, il va de nouveau appeler des renforts, mais là comme d’habitude : focus Boss en priorité !
Maintenant place à deux events


Les Piliers Ancestraux
Le prochain défi n’est pas un boss mais un puzzle. Afin de déverrouiller le coffre se trouvant devant la porte, vous allez devoir aligner différents symboles sur les deux tours situées à gauche et à droite de la porte, relativement éloignées mais immanquables quand vous les chercherez. Pour ce faire, il y’a deux consoles. Une permettant de faire tourner la première roue à gauche et l’autre à droite. Une fois les trois symboles trouvés, vous passez à la roue supérieur etc… jusqu’à ce que les 8 symboles (4 sur chaque pylône) correspondent.


Allez plus qu’un symbole pour ce pilier !

Placement / Engagement
Il y’a 2 façons de réaliser cette rencontre selon le nombre de tank dans votre composition.
Il ne peut y avoir plus d’une ligne d’écart entre les deux tours ! Ce qui veut dire que pour pouvoir passer à la deuxième ligne, il faut que sur les deux tours, la première ligne soit bonne. Etc etc
Donc si vous avez 2 tank, vous coupez le groupe en 2, 4 personnes devant chaque pilier et les soigneurs se chargent de tourner les rouages.
Si vous avez un seul tank (chose que je préconise pour un gain de DPS sur tous les autres boss), il va falloir former un « bus » et vous promener de tour en tour ensemble. Après, si vous avez un DPS avec quelques CD défensifs, cela peut passer également si les soigneurs sont réveillés !
Exemple de ballade si vous ne scindez pas le groupe : Tour A, 1er rouage -> Tour B 1er rouage et 2eme rouage -> Tour A 2eme et 3eme rouage -> Tour B 3eme et 4eme rouage -> Tour A 4eme rouage

Combat
Chaque fois que vous allez toucher aux consoles afin de faire pivoter les rouages, des ennemis vont arriver. Rappelez-vous, on peut le faire en 2 groupes donc pas de souci, ils ne sont pas bien méchants. On peut activer les rouages toutes les 10 secondes environ.
Ainsi, si vous avez deux groupes cela ira très vite. Si vous en avez un seul, ce sera plus long mais au lieu d’être 4 vous serez 8 tout le temps ce qui favorisera le DPS sur les adds et le soin sur le groupe.
Une fois les 4 symboles alignés, rendez-vous au coffre et armez vous de patience… Chacun des 8 joueurs va devoir se servir, chacun son tour étant donné qu’une seule personne à la fois peut ouvrir le coffre.
Bonne nouvelle à partir de là il n’y a plus de trash !

Le Conseil infernal
Placement / Engagement
Il s’agit ici de 8 duels, un contre un, sans la possibilité d’aider les autres au départ.
Vous allez trouver 8 mini-boss avec 3 paliers de santé différents : 2*20k / 2*40k / 4*70K. Il va falloir placer chaque membre du raid en face de l’un d’entre eux et les libérer. Voici comment les placer :
20k Pv ==> Les soigneurs
40k Pv ==> Les tanks
70k Pv ==> Les Dps

Une fois que tout le monde est en place, une personne active la console principale et chacun engage son combat en attaquant son adversaire.

Combat
Tout le combat réside sur le placement des duels. Il suffit ensuite de tuer son adversaire en maximum 2 minutes. Une fois son adversaire tombé, on peut attaquer celui d’un voisin une fois toutes les 10 secondes (on se prend un débuff de 10 seconde, il faut attendre qu’il parte), il faut donc placer son coup le plus puissant. Etc etc etc . Il n’y a vraiment rien de bien compliqué ici …

Mais le dernier boss… c’est autre chose…
préparez les stims et les crédits pour les réparations

Soa le démoniaque


Voici l’ultime défi de la chambre de l’éternité. 5 phases différentes.

Engagement / placement
Contrairement aux autres boss que l’on pourrait presque qualifier de poteau, Soa va vous donner un challenge et lorsque, je l’espère, vous en viendrez à bout, la satisfaction sera grande. Il y a 5 phases distinctes durant ce combat. Mais avant d’engager le combat, tout le groupe se place sur la plateforme de Soa, cela n’engagera pas le combat et permet d’être sur que personne ne va tomber dans le trou, là où aura lieu la suite du combat

P1 : Le Tank engage le boss et le tourne au raid. Les cacs se mettent dans son dos et les distants avancent tous au niveau du plot situé dans l’axe du screen juste au-dessus, à mi-chemin entre le boss et le fond de la salle afin d’éviter un dégât de zone qui va apparaître de façon aléatoire sur les plots les plus éloignés de Soa. Bien sûr, attendez que le boss perde son bouclier avant de claquer vos burst de dps (Burst = tout sort qui vous permet d’augmenter vos dégâts durant un court moment)
Une fois à 75% de pv environ, il va s’enfermer dans un bouclier, débute alors la P2

P2 : Il faut absolument revenir le plus vite possible au début de la plateforme, là où tout le groupe était avant d’engager le boss (à gauche de votre mini map). Car tout le milieu de la salle va s’effondrer et il va falloir jouer à Super Mario afin d’atteindre une nouvelle salle située plus bas. A chaque fois que vous sautez sur une plateforme, il faut que les dps détruisent le plot situé au milieu d’elle (très peu de pv) sinon Soa cast une AoE dévastatrice. Qui dit chute dit dégâts, il faudra donc faire des pauses heal. Mais il y a le temps normalement, les plateformes tombent doucement et vous pourrez faire plusieurs pauses en attendant que la plateforme suivante apparaisse.


En attendant la prochaine plateforme, pause heal, bien regroupé.
P3 : Une fois dans la nouvelle salle, similaire à la première, la phase 3 débute. Cette fois ci plus d’AoE sur les pylones mais 3 nouvelles choses :
Des Boules de lumières vont pop et focus certains joueurs, elles se déplacent lentement et bien sur il ne faut pas qu’elles arrivent à votre contact sinon … Boum !
Le boss va placer une personne dans un cyclone qui va la fracasser contre les 4 coins de la salle. On ne peut ni soigner cette personne ni interrompre le sort et bien sur elle va prendre des dégats chaque fois qu’elle va rencontrer un mur. Les soigneurs, il faut donc que tout le groupe soit en forme (ou sous le boubou du sorcier afin d’absorber les dégâts). Cependant en P3, les dégâts ne sont pas trop graves.
Il va enfermer une personne dans un piège, une sorte de cage lumineuse. Il faut à ce moment que tous les DPS ciblent la cage afin de sortir la personne à l’intérieur. Cette dernière va se retrouver dans un monde parallèle sans avoir grand-chose à craindre.


Une fois le boss à 30% de pv débute la P4 qui est exactement la même que la P2, on recule donc tous au même endroit (à gauche de la mini map de façon à avoir la première plateforme devant) et on arrive en P5.

P5 : C’est ici que commencent les choses sérieuses, avant ce n’était qu’une simple mise en bouche.
La P5 c’est en fait, comme la P3 mais … en pire.
Les boules infligent plus de dégâts,
La personne qui visite la salle dans le cyclone va prendre plus de dégâts,
Il va faire apparaître des pièges de plus en plus rapidement.

De plus, il va avoir sur lui un bouclier qui le rend invincible. Le seul moyen de le briser est de le placer sous une énorme pyramide tournoyante qui va apparaître à un endroit de la salle, bouger et finir par tomber. Il faut donc que le tank place le boss exactement sous la pyramide avant que celle-ci ne tombe afin que le bouclier cède une dizaine de seconde pendant lesquels on peut donc lui faire des dégâts.
Au cours du combat, tant que le boss n’est pas touchable, les Dps s’occupent des pièges de façon à libérer rapidement la personne dedans. Au début de la P5 d’ailleurs, tous les dps attendent la première cage. En effet il est PRIMORDIAL d’avoir le groupe au complet lors du premier cassage du bouclier du boss afin de lui faire le plus mal possible. Car par la suite, l’apparition de pièges étant de plus en plus rapide, il sera impossible d’avoir tout le groupe pour taper sur Soa. Donc début de P5 : on libère le copain dans le premier piège, on se rapproche du boss, le pilier lui tombe dessus et la on le tape le plus fort possible ! etc etc etc jusqu’à ce qu’il tombe.
Dernière chose : Si le tank rate UNE seule pyramide, c’est mal parti (à moins d’être full Columi et d’avoir un gros DPS). Si la pyramide tombe sur le tank en plus du boss, ça va piquer fort ! Donc le tank doit TOUJOURS être maintenu haut en vie et il doit se tenir prêt à claquer ses sorts défensifs au moment opportun. Dès que possible, quand le boss n’a pas son bouclier, les soigneurs sont invités à lui mettre quelques dégâts. Lors d’un de nos try, nous l’avons laissé avec … 1200 PV … imaginez la frustration sur le moment. Vous devez le passer de 29% à 20% au minimum sur le premier burst.

Voila, j’espère vous avoir bien aidé. Une fois de plus ceci n’est qu’une aide et non « La stratégie parfaite ». C’est celle que nous avons trouvée sur notre serveur et qui nous a permis en 2h30 de terminer la chambre entièrement ainsi que le Palais de Karagga dont je vous parlerai dans un prochain article très rapidement ainsi que TOUTES les ZL en HM

KARAGGA:

Cette instance compte désormais 5 boss avec des stratégies plus ou moins variées que je vais vous faire découvrir. A chaque fois, je vais vous expliquer la méthode que nous avons utilisé, ce n’est pas forcément la meilleur et n’hésitez donc pas à me donner la vôtre si elle diffère. Cette stratégie concerne le mode normal de l’opération. Les stratégies peuvent varier en mode difficile/cauchemar.
Nous étions 1 tank (ravageur), 2 soigneurs (mercenaire et agent secret) et 5 dps (sorcier, maraudeur, mercenaire, tireur d’élite, agent secret).

Quand on arrive dans l’instance, c’est jaune, très jaune ! Pas de doute, on se trouve dans un palais Hutt. La navette nous dépose devant les portes.

Quelques gardes nous accueillent chaleureusement à coups de blaster (leur nombre a d’ailleurs décru depuis la 1.1) mais rien de bien méchant. Après la porte et la rampe d’accès, on arrive devant une porte. Ne cliquez pas immédiatement, jeune inconscient, car derrière se trouve le premier boss !

Brise-os
Quelques chats Manka méchants vont vous accueillir juste avant son arrivée. Rien à dire de particulier, ils ne font pas vraiment mal. Juste avant la fin, reculez-vous pour ne pas faire un câlin au boss dès son arrivée.

Ce boss énorme est assez bête car il va choisir quelqu’un au hasard dans le raid et le suivre, jusqu’à changer d’avis et en suivre un autre. Nous avons choisi la solution de le faire courir mais certains préfèrent rester sur place et encaisser les dégâts.
Il a 4 capacités majeures :
- une attaque en cône devant lui : ne pas être devant
- une immobilisation d’une personne pendant quelques secondes (il va l’enfoncer dans le sol) : la remonter très vite car c’est mortel cumulé avec la 1ère capacité
- une secousse qui ôte environ 25% de sa vie à tout le raid : garder tout le monde haut en vie
- un renversement qui repousse tout le monde en arrière : ne pas se mettre près du bord
Au cours du combat, il va faire pop deux types d’adds :
- des chats manka vicieux : ce sont des champions. Le tank doit être rapide à les reprendre pour éviter qu’ils embêtent les soigneurs
- des gardes du palais : ils apparaissent sur le bord, 1 par 1, et n’ont que 5000 points de vie. Il faut en faire une priorité pour les distants
Les adds doivent être tués aussi vite que possible. Si Brise-Os mange l’un d’eux, il va obtenir une amélioration de dégâts. Rien d’insurmontable en normal mais certainement la mort assurée en difficile/cauchemar, autant s’entraîner donc !

Une anecdote au passage, avez-vous remarqué la disparition des bandes de terre sur le côté ? Il paraîtrait que cela permettait de faire le boss sans prendre aucun dégât !


Après le boss, notre aventure continue à travers des dédales de couloirs où on rencontre des gardes du palais peu amicaux.

Jarg & Sorno
Deux des meilleurs gardes de Karagga attendent dans une grande salle au sol vert. Ils sont tellement amis que lorsqu’un des deux meure, l’autre entre en frénésie et augmente ses dégâts d’une manière inconsidérée. La clé du combat consiste donc à les tuer simultanément.

Jarg a une capacité de lance-flammes qui fait des dégâts de zone autour de lui, il est donc préférable que les distants s’en chargent pendant que les classes de contact s’occupent de Sorno, le soigneur, et essaient de l’interrompre au maximum. Le tank se charge de Jarg, Sorno ne faisant que peu de dégâts.
Parfois, Jarg va utiliser son jet-pack pour se placer au milieu de la salle et attirer tous les joueurs à lui. Il faut s’éloigner au plus vite car il peut être taquin et combiner ça à son lance-flammes.
Vers la fin du combat, Sorno va s’envoler et passer hors de portée des classes de contact. Il faudra finir le combat et donc inverser les priorités des DPS. Des zones au sol vont apparaître durant ces phases. Il faut bien entendu en sortir sous peine de prendre une roquette !

Après le boss, on se retrouve dans les égouts où des bêtes baveuses rodent et où des scientifiques font des expériences étranges. Nous ne nous sommes pas attardés, préférant ne pas savoir ce qu’il s’y trame.

Nous arrivons dans une cour, remplie de gardes et de monstres. Il y a de gros turbocanons (4 de mémoire) qu’il faut utiliser pour désactiver le champ de force qui protège le 3ème boss. Un pack protège à chaque fois le panneau d’accès.


Contremaître Broyeur
Avant tout, soyez vigilant. Le champ de force se réactive quand on engage le combat, tout le monde doit entrer dans la pièce sous peine de se trouver bloqué dehors.

Au départ, commencez par tuer les 4 superviseurs du Cartel des Hutts qui l’enchaînent, ils n’ont que 15 000 points de vie.
Le boss est assez simple, un gros sac de points de vie avec 3 capacités :
- le lancer de rochers sur les personnes à distance : l’éviter autant que possible
- un renversement : garder tout le monde haut en vie
- la frénésie qui augmente ses dégâts et sa vitesse d’attaque (« Le contremaître Broyeur se déchaîne ! ») : le tank court ! Son agro se réinitialise après, le tank doit être prêt à le reprendre et les DPS à stopper quelques instants.
De temps en temps, 4 superviseurs du Cartel des Hutts vont arriver par la grosse porte, au fond, ils n’ont pas beaucoup de point de vie et doivent être tués rapidement. Si le tank est à côté, il pourra les prendre mais ce n’est pas une nécessité.

Après avoir tué le gros méchant et une session de trashs assez embêtants, nous voici face au 4ème boss !

Fabricant lourd G4-B3
Ce boss est un nouveau boss puzzle et il peut décontenancer au premier abord. Pour ceux qui ne connaissent pas, le principe est basé sur les tours de Hanoï, un jeu de réflexion déjà mis à l’honneur dans KOTOR ! Le principe est simple : déplacer toutes les pièces (ici 3) vers une colonne avec la contrainte qu’un élément plus grand ne peut jamais se trouver sur un plus petit :
- le 3 ne peut être placé que en bas
- le 2 sur le 3 ou en bas
- le 1 sur le 2, le 3 ou en bas


Solutions
A chaque fois que le puzzle est résolu (tous les symboles sur une colonne), il est possible de tirer (le bouton de tir est à droite de la console). Si le boss est bien dans la zone de tir, il va perdre ses améliorations d’armure (réduisant les dégâts subis) et devenir très vulnérable aux dégâts pendant un court instant.
Voici comment nous nous disposons :
- 3 distants restent en haut, un devant chaque console
- les soigneurs, le tank et les 2 DPS contact restent en bas, avec le boss
Si jamais vous n’avez pas assez de distants, vous devrez vous débrouiller à 2 et faire l’aller-retour entre les consoles.
Il est important d’être précis et rapide. Il faut une bonne communication entre les membres du raid car il faut prévenir des tirs pour que tout le monde se mette en sécurité et que le tank vérifie son positionnement. Dès que le boss perd son armure, tous les DPS doivent lui faire le maximum de dégâts jusqu’à ce qu’il récupère 2 améliorations.
A la fin de la période de vulnérabilité, des droïdes de sécurité étourdissants et des mines apparaissent Les distants s’occupent des mines, le cacs s’occupent des droïdes étourdissants. Finissez le maximum de droïdes avant de tirer à nouveau car les mines font mal et le droïdes étourdissants empêchent les soigneurs d’être efficaces et peuvent entraîner la mort rapide et douloureuse du tank !

Karagga
Après avoir dû réfléchir, voici un boss facile, qui ne demande pas une grande réflexion.

Ce boss est un gros sac de point de vie et il ne fait pratiquement rien. Nous l’avons tué au premier essai sans même connaître la stratégie.
Il a 4 capacités :
- le lancement de missiles devant lui : ne pas être devant
- du feu, derrière lui : les DPS se mettent sur le côté et le tank avance continuellement pour sortir des flaques d’huile
- des pointes qui apparaissent du sol et bump : dur voire impossible à éviter
- l’immobilisation d’une ou deux personnes, qui deviennent le centre d’un tourbillon faisant des dégâts de zone, après avoir attiré les collègues dedans : les personnes attirées doivent s’éloigner vite (les immobilisés ne prennent pas de débats).
Des droïdes souris arrivent plusieurs fois au cours du combat. Ces petites bêtes explosent au contact, il faut donc courir, éviter d’être rattrapé et les tuer au plus vite. Avec un peu de synchronisation entre les joueurs, les dégâts de zones sont à utiliser (cette méthode est conseillée en mode difficile pour optimiser le DPS).

Karagga a donc succombé à nos coups mais n’a malheureusement pas donné son magnifique chapeau
J’espère que vous aurez appris quelques petites choses. N’hésitez pas à me donner vos impressions sur cette nouvelle instance !

Wiri

Messages : 2
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 37
Localisation : Yvelines

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum